Le guide de votre bien-être à domicile

Jambes lourdes

Actualités

Nos astuces pour prévenir les jambes lourdes durant la grossesse

Toute source importance de chaleur entraine une dilatation des veines qui peut donner la désagréable sensation de jambes lourdes. Il vaut donc mieux éviter les bains bien chauds, les épilations à la cire chaude ou encore les bains de soleil durant votre grossesse si vous voulez prévenir l'apparition des jambes lourdes. En revanche, un peu d'eau fraiche sur vos jambes fera le plus grand bien à votre circulation...
Le manque d'activité physique fait partie des facteurs de risque des jambes lourdes. Il est donc vivement recommandé de faire régulièrement de l'exercice durant votre grossesse. Bien sûr, il est hors de question de pratiquer une activité dangereuse pour vous ou votre futur bébé, mais de nombreux sports sont adaptés aux femmes enceintes. Pensez notamment à la natation et l'aquagym, qui font beaucoup de bien aux jambes.
L'homéopathie est couramment utilisée pour prévenir ou combattre de nombreux maux de la grossesse, jambes lourdes et autres problèmes de circulation inclus. Pour les jambes lourdes, c'est généralement du Sepia qui est donné en prévention : n'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre pharmacien ou d'un homéopathe.

En finir avec les jambes lourdes : les sports à favoriser

Marche rapide : le sport qui a tout bon
Lorsque la plante des pieds se déroule sur le sol, la pompe veineuse est activée et 30 cm3 de sang sont alors propulsés à chaque pas en direction de l’aine. La contraction des mollets et des cuisses amplifie le phénomène en pressant sur les veines des jambes, ce qui fait remonter le sang vers le cœur. Pour ne pas fragiliser les vaisseaux endoloris, mieux vaut prévoir des chaussures dont la semelle amortit bien les chocs (comme les Hoka one one), surtout si le sol est dur. A la plage, en revanche, n’hésitez pas à marcher pieds nus sur le sable, c’est excellent.
A quelle fréquence ? Pour une efficacité optimale, « il convient de pratiquer sans s’arrêter pendant au moins trois kilomètres (30 minutes) par jour », estime le Dr. Luc Bodin.

Natation et aquagym : de vraies vertus thérapeutiques
Elles font travailler tous les groupes musculaires sans à-coup, ce qui est idéal pour ménager les veines capricieuses. Et comme elles se pratiquent en milieu aquatique, elles ne peuvent pas engendrer de traumatismes articulaires ou circulatoires. Au contraire même : l’eau exerce une pression sur les jambes qui masse les tissus et tonifie le retour veineux. Pour majorer son action bienfaisante, testez la nage avec palmes. Cette activité, à la mode depuis quelques années, est proposée dans bon nombre de piscine.
A quelle fréquence ? Seule la régularité paie : pratiquez une à deux fois par semaine au minimum. Et profitez des vacances pour augmenter la cadence.

Vélo : c’est encore mieux dans l’eau
Pédaler sur route ou sur un vélo d’appartement muscle les mollets et les cuisses, donc limite les risques de stase veineuse, notamment au niveau des veines profondes. Mais le waterbike est mieux indiqué en cas de jambes lourdes, dans la mesure où l’eau oppose une résistance aux mouvements 12 fois plus importante que celle de l’air. Contrairement à la bicyclette classique, il sollicite aussi les muscles posturaux antagonistes. Quelques stations thermales spécialisées en phlébologie (Jonzac, Barbotan-les-thermes) proposent ainsi des séances de Veinocycle®, des vélos immergés sur lesquels on pédale en position allongée afin de booster le drainage veineux.
A quelle fréquence ? Idéalement tous les jours ou une fois par semaine pour celles qui marchent suffisamment dans la vie quotidienne.

Et pour les réfractaires au sport ?
« Il existe des mouvements de gymnastique, simples à réaliser, qui améliorent grandement la circulation, atteste Marianne Estève. L’exercice phare pour activer la pompe veineuse des mollets : allongé sur le dos, les jambes tendues en l’air, effectuez des flexions plantaires comme si vous poussiez sur l’accélérateur d’une voiture, puis tirer fort les orteils vers vous. A faire 10 fois de suite ». Et pour stimuler la pompe plantaire, faite rouler une balle de tennis sous la plante de vos pieds 20 fois de suite.
A quelle fréquence ? Pour un résultat probant, réalisez ces exercices au moins 5 fois par jour.

Revitive : la technologie anti-jambes lourdes

L’été est une saison difficile pour les personnes souffrant de mauvaise circulation sanguine, notamment au niveau des jambes. Depuis 2013, deux produits sont disponibles sur le marché (Revitive Medic et Medic Plus) pour améliorer la circulation des membres inférieurs. Pratique pour les nombreux seniors souffrant de jambes lourdes.

Comment ça marche ? Grace à des courants de basse fréquence et à un système IsoRocker qui aide à mobiliser la cheville, ces stimulateurs circulatoires améliore la circulation sanguine des personnes souffrant de jambes lourdes et de gonflements à cause d’une mauvaise circulation.

« Cette technologie de l’électrostimulation musculaire a été testée scientifiquement pour soulager également les patients souffrant d’une neuropathie diabétique ou d’arthrose du genou » assure la marque dans son communiqué. Et d’ajouter que cette technique est couramment utilisée par les phlébologues et les kinésithérapeutes en conjonction avec la thérapie de compression pour traiter leurs patients en cabinet.

Dans la pratique, il faut utiliser ces appareils 20 minutes par jour. Ils envoient des ondes de basse intensité sous la plante des pieds pour activer les muscles des mollets et stimuler le retour veineux, sans douleur et sans médicament. Deux modèles sont disponibles. Contre-indications : grossesse, thrombose veineuse, port d’un pacemaker implantable. A partir de 329 euros.

En finir avec les jambes lourdes : les conseils d’un coach sportif

Une femme sur deux et un homme sur quatre souffrent des jambes lourdes. Un syndrome à ne pas prendre à la légère car il est l’un des premiers signes de l’insuffisance veineuse. Les femmes sont malgré tout plus sujettes de par leurs hormones et la grossesse. En effet, un trop plein d’hormones perturbe la circulation retour en provoquant gonflements et rétention d’eau. Mais d’autres facteurs peuvent provoquer une sensation de jambes lourdes. Etre source de problèmes de circulation ou peuvent amplifier ce phénomène. La chaleur et l’été sont souvent synonymes de jambes lourdes, l’insuffisance veineuse est une maladie chronique qui se manifeste tout au long de l’année. Pour soulager la douleur, il est important de bénéficier d’une prise en charge adéquate, quelle que soit la saison…Les comprimés Physiomance Prévention Veineuse vous accompagnent dans votre quête du bien-être.

Les sports à éviter les sports qui provoquent des chocs et fragilisent les articulations, comme le tennis, l’escrime, le squash. D’autres sports, au contraire, favorisent la circulation du sang. La marche, la natation, l’aquagym et même le vélo sont excellents pour lutter contre les jambes lourdes.

Le mouvement de flexion-extension : à faire le soir en rentrant à la maison par exemple. L’idéal ? Répéter ce mouvement une trentaine de fois. Pour cela, descendez les fesses et les genoux de façon à vous rapprocher du sol et remontez rapidement. Pour celles qui ont des soucis d’équilibre et de posture, placez les bras à l’horizontale. La rotation des chevilles : très facile à faire! Il suffit de faire tourner sa cheville sur place. Ce mouvement rotatif très simple sollicite l’ensemble des muscles de la jambe. A répéter, si possible, plusieurs fois par jour, dès que vous avez deux minutes.

Les jambes à l’envers: la circulation sanguine peut être dynamisée en plaçant les jambes à l’envers sur un mur. Placez-vous face à un mur, le dos à terre, bien plat (évitez de creuser le bas du dos). Puis relevez les jambes sur le mur en les écartant un peu. Gardez cette position 10-15 minutes pour un maximum d’efficacité.

Les solutions naturelles contre la cellulite et la mauvaise circulation

L’homéopathie
L’homéopathie peut vous permettre de soulager cette sensation de jambes lourdes : optez par exemple pour de Hamamélis 5 CH, avec 5 granules matin, midi et soir. Pour réduire les œdèmes et la rétention de liquides, prenez Serum equi 5 CH, avec 5 granules à raison de 2 fois par jour. Si vos jambes sont gonflées, choisissez Aesculus 5 CH, avec 5 granules 2 fois par jour.

Les huiles essentielles
Les huiles essentielles peuvent s’utiliser avec la ventouse CelluBlue, mais vous pouvez aussi compléter vos séances avec des massages manuels. Massez vos jambes matin et soir avec 3 gouttes d’huile essentielle de cyprès et 5 gouttes d’huile végétale de calophylle. Faites des mouvements lents et circulaires de la cheville jusqu’au genou.
Pour vous relaxer après une dure journée, vous pouvez également opter pour un bain de pieds anti-jambes lourdes. Versez dans une bassine d’eau tiède votre produit pour le bain préféré (à la lavande par exemple), puis ajoutez 10 gouttes d’HE de cyprès et 5 gouttes d’HE de citron. Détente assurée ! Vous pouvez également essayer notre bain anticellulite.

Les infusions aux plantes
Associées à la ventouse CelluBlue, les infusions aux plantes permettent d’obtenir d’excellents résultats contre la cellulite et la mauvaise circulation : vigne rouge, feuilles de cassis, hamamélis, mélilot, petit houx… Vous pouvez ainsi boire 2 à 4 tasses par jour de tisane à base de vigne rouge et faire une cure d’un mois. Pour le cassis, l’hamamélis ou encore le petit houx, vous pouvez en boire 1 tasse matin, midi et soir après les repas.

Vaisseaux éclatés, varices et varicosités : comment effacer ces imperfections avec les huiles essentielles

En médecine classique, la seule façon de traiter les vaisseaux apparents et les varices reste l’électrocoagulation. L’aromathérapie nous offre deux huiles très précieuses pour ce sujet, celle de Lentisque pistachier et celle d’Hélichryse italienne, à tester pendant 2 à 3 mois avant de passer sous le laser. En cas de varices, il est conseillé de rajouter une huile essentielle qui excelle sur les turgescences et la distension des parois vasculaires, celle de Palmarosa. Pour cela, réaliser un sérum concentré dans un flacon de 30 ml muni d’un compte-gouttes capillaire. Mettre 100 gouttes d’huile essentielle en tout à répartir sur les 2 ou 3 huiles essentielles retenues et compléter jusqu’en haut du flacon avec l’huile végétale de Calophylle inophyle. A utiliser localement matin et soir, masser les vaisseaux apparents avec la quantité nécessaire de ce sérum jusqu’à amélioration satisfaisante. Peut être associé au gel jambes lourdes et à un soutien par voie orale également.

Pour fabriquer soi-même la formule ‘gel frais circulatoire’, il faut 1g d’huile essentielle de menthe des champs, 1g d’huile essentielle de cyprès de Provence, 1 g d’huile essentielle de Palmarosa Bio, 1g d’huile essentielle de romarin à cinéole, 1g d’huile essentielle de lentisque pistachier, 0,5g d’huile essentielle de citron bio, 0,5g d’huile végétale d’avocat bio, 50 g d’huile d’aloé vera bio.

Matériel nécessaire : un bol, un fouet, une balance électronique

Réalisation : sur une balance, déposer le bol, faire la tare. Peser les huiles essentielles et l’huile végétale selon les quantités proposées, sans toucher à la tare. Homogénéiser à l’aide du fouet. Rajouter le Gel d’Aloe vera BIO jusqu’à 50 g, puis en dehors de la balance
émulsionner jusqu’à une consistance homogène. Couler dans un pot, conserver le produit au frais et utiliser dans les trois mois.

Propriétés : rafraîchissante, tonique circulatoire et musculaire, tonique et décongestionnant de la paroi des vaisseaux veineux et lymphatiques, favorise le retour veineux.

Indications : insuffisance veineuse, varices, télangiectasies, œdèmes des membres inférieurs (pieds et chevilles gonflés), station debout prolongée, à la saison chaude pour des jambes légères.

Mode d’emploi : en prévention ou en cas d’inconfort réel, appliquez en quantité suffisante, après la toilette sur l’ensemble des jambes en massant du bas vers le haut. Bien insister sur le massage du contour des malléoles. Renouveler 2 à 4 fois par jour, 5 jours sur 7, pendant toute la saison chaude si besoin.

Précautions d’emploi de la formule :
-déconseillée en cas d’antécédent de cancers hormonaux dépendants
-ne pas s’exposer au soleil (présence d’essence de citron)
-déconseillée en cas de prise de médicaments anticoagulants (présence d’essence de citron)
-déconseillée aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes et allaitantes

Jambes lourdes : la gamme Circulymphe à la rescousse

Quand les jambes gonflent non seulement mais c'est surtout très inconfortable. Voir même, une mauvaise circulation, ça peut être dangereux. La bonne nouvelle c'est qu'avec la gamme Circulymphe de santé Verte, on peut limiter les dégâts.
Une association d'actifs naturels renforçant la circulation veineuse mais favorisant également le drainage lymphatique interne.De la vigne rouge, des bioflavonoïdes de citron, du ginkgo biloba, de la rutine et de l'extrait de pépins de raisin vont agir sur la tonicité des veines et favoriser le retour veineux. En d'autres termes on aide les veines à renvoyer le sang qui stagne aux chevilles vers le haut du corps ! Ensuite du magnésium, de la piloselle, de la vitamine C et de la quercitrine vont aider à améliorer la circulation lymphatique tout en réduisant l'inflammation. On limite donc les gonflements et l'aspect "jambes poteaux". A prendre à raison de 1 à 2 comprimés par jour, tout l'été.

Le traitement d'urgence avec les sticks
Pour une action rapide la gamme s'est complétée cette année avec une spécialité en sticks à boire. Une cure de 20 jours dans laquelle on retrouve encore une fois la vigne rouge, cette fois ci associée au châtaigner qui apporte son action fortifiante sur la circulation sanguine. Du sélénium, ainsi que les vitamines C et E viennent protéger les cellules contre le stress oxydatif. A utiliser en complément lorsque les jambes sont déjà bien gonflées et que l'inconfort se fait ressentir.

Un soulagement immédiat avec le gel externe
Pour une action locale, rien ne vaut le gel externe de la gamme. Un concentré d'huiles essentielles apportant fraicheur et délassement instantané ! De l'hamamélis vient soulager les petits vaisseaux sanguins dilatés, les huiles essentielles de cyprès et de sauge apportent un effet veinotonique et, enfin, la lavande et la menthe offrent une sensation glaçon immédiate. A utiliser le soir pour soulager vos jambes fatiguées. Ne pas utiliser chez la femme enceinte.

Problèmes de jambes lourdes : les sports qui soulagent

Plus de 15 millions de français souffrent de jambes lourdes. Cette pathologie entraine une vraie sensation d’inconfort car elle donne des difficultés à marcher et provoque des douleurs régulières et dans certains cas constantes. Heureusement, il existe de bons traitements et des techniques naturelles pour soulager les jambes lourdes. Une de ces techniques est la pratique d’une activité sportive bien choisie.

Les jambes lourdes sont dues à une mauvaise circulation sanguine. La sensation de douleur et de lourdeur permanente résulte de la difficulté de circulation du sang vers le c½ur. L’excès de poids, la prédisposition génétique, le tabagisme et le manque d’activité physique sont des facteurs positifs des jambes lourdes. Le sport est donc un moyen efficace pour prévenir les jambes lourdes. Toutefois, il faut bien choisir son activité physique car toute ne convient pas surtout les sports trop intenses.

La marche à pied est un excellent choix. Ne nécessitant aucun budget et aucun accessoire, il se pratique facilement. Faire 2 km par jour permet d’améliorer la circulation sanguine. Une promenade journalière fera du bien à tout l’organisme mais notamment aux jambes. Après la marche à pied, la natation et l’aquagym sont aussi recommandés. Vous pouvez également faire du cyclisme ou du vélo d’appartement si vous avez la motivation pour le faire. Le choix de l’activité repose sur votre motivation, vos moyens financiers mais aussi temporels. Toutefois, il est à rappeler que la course à pied ne rentre pas dans les activités recommandées car elle est considérée comme trop intense pour les veines.

Maladie veineuse : l’âge accentue les symptômes

L’insuffisance veineuse est une maladie qui touche plutôt les quinquagénaires car à cet âge-là les symptômes sont plus marqués et les varices sont de plus en plus visibles ce qui obligent les personnes atteintes de consulter un phlébologue. Mais il faut savoir que cette maladie ne se déclare pas qu’à partir de cet âge, elle a toujours été présente mais moins marquée. Détectée à temps, le traitement de l’insuffisance veineuse est plus facile et le résultat plus satisfaisant.

Maladie qui évolue tout au long de la vie, l’insuffisance veineuse est aggravée par la grossesse, les conditions de travail et le régime alimentaire. Dans la majorité des cas, elle se transmet des parents aux enfants car c’est une maladie héréditaire. En effet, seulement 20% des cas d’insuffisance veineuse sont liées aux conditions de travail. Elle commence dès l’adolescence mais les symptômes sont légers. L’âge n’est donc pas un facteur de risque pour cette maladie mais c’est plutôt le fil conducteur de la maladie. L’insuffisance veineuse évolue et progresse avec le temps. Il est à noter que l’insuffisance veineuse peut se manifester de différente façon chez l’homme et la femme. Pour les hommes, les symptômes se traduisent par des impatiences, des lourdeurs et des douleurs de façon linéaires tandis que chez les femmes, qui sont les plus touchées, la maladie dépend de la profession et des hormones car la progestérone et les ½strogènes fragilisent la paroi veineuse et les changements hormonaux ont des conséquences plus ou moins importantes selon l’organisme de la femme.

En ce qui concerne la prévention, il n’y a pas encore de solution miracle. Le conseil que les professionnels prodiguent c’est le diagnostic précoce. Déjà si les parents souffrent de maladie veineuse, il y a risque que vous l’attrapiez aussi. Il est conseillé de consulter un phlébologue dans ce cas.

L’Angiologie : la spécialité qui traite les problèmes d’insuffisance veineuse

Dans le domaine de la médecine, les spécialités sont destinées pour régler un problème en particulier mais quand on a les jambes lourdes ou l’on souffre de problèmes veineux, souvent on ne sait pas à quel spécialiste s’adresser. L’angiologie qui signifie médecine vasculaire est la spécialité qui étudie les vaisseaux sanguins et lymphatiques et qui traite les problèmes veineux et les jambes lourdes.

En effet, les veines, les artères et les vaisseaux capillaires peuvent être touchés par des maladies spécifiques c’est pourquoi l’angiologue doit déterminer le problème en donnant un diagnostic précise. La consultation se fait à l’aide d’un appareil Doppler le plus souvent pour mesurer les flux sanguins afin de prescrire un traitement. Comme les vaisseaux lymphatiques transportent de la lymphe, un liquide composé de protéines, de déchets présents dans les tissus et d’eau, ils peuvent être victimes d’½dèmes qui sont très invalidants.

L’angiologue est un médecin spécialisé pour ce type de problème car il prend en charge toutes les maladies liées aux vaisseaux sanguins et aux vaisseaux lymphatiques. Pourtant dans cette spécialité, il y a aussi les médecins phlébologues qui ne s’occupent que des problèmes liés au système veineux. Ces médecins traitent les maladies d’insuffisance veineuse ou autre souvent par injections de produits sclérosants dans les vaisseaux ou par de petites interventions chirurgicales sur les veines. Quand le problème nécessite une intervention chirurgicale importante, l’intervention d’un chirurgien vasculaire est nécessaire.

Pour avoir la liste des médecins angiologues en France, vous pouvez vous rendre sur le site d’allo-medecins.fr et chercher dans leur annuaire téléphonique médical.

Techniques pour soulager les jambes lourdes

L’insuffisance veineuse ou sensation de jambes lourdes survient après une longue journée de fatigue ou lorsqu’il fait chaud. Elle provient d’un mauvais fonctionnement des petits « clapets » des veines qui s’ouvrent et se referment pour améliorer la circulation du sang vers le c½ur et la sensation de lourdeur est issue de la stagnation du sang dans les jambes. Ce sont ces symptômes qui sont à l’origine des varices, des gonflements, de la phlébite ou des crampes.

Avec l’arrivée du beau temps, voici quelques astuces efficaces pour prévenir les sensations de jambes lourdes liées à la hausse de la température.

Un jet d’eau froide

Pour votre douche quotidienne, ayez le reflexe de terminer par un jet d’eau froide qui va agir en resserrant les vaisseaux sanguins et en les dynamisant pour prévenir la stagnation veineuse (la stase). Pour amoindrir le choc des températures, commencez par réduire progressivement la température de l’eau et s’habituer à la technique en saison chaude.

Se masser

En sortant de la douche, massez vos jambes avec des gels, des lotions ou des crèmes à température fraiche. Il existe des versions avec actifs tels le ruscus, la vigne rouge, le marron d’Inde ou les extraits mentholés.

Faire de la marche

Cet exercice agit en contractant les muscles pour lancer la pompe musculaire à l’origine de la circulation du sang. Au lieu de programmer une séance spéciale de marche, pourquoi ne pas descendre quelques mètres avant votre arrêt de bus habituel et faire le trajet restant en marchant.

S’hydrater

Préparer du thé vert glacé et en faire une boisson rafraichissante qui agit en éliminant les toxines et en tonifiant les parois des vaisseaux sanguins.

Enfin, portez des bas de contention et évitez les vêtements qui serrent trop, les talons hauts et les jambes croisées durant les heures de bureau.

Jambes lourdes : des remèdes estivaux

Selon les données statistiques, 18 millions de français souffrent de jambes lourdes. Cette mauvaise circulation sanguine qui gonfle les jambes et les pieds est très accentuée lors des périodes de grande chaleur. A part la saison estivale, il existe plusieurs facteurs qui déclenchent la maladie : une mauvaise circulation sanguine, une prédisposition héréditaire, une longue station debout, le croisement des jambes, la station assise prolongée, les varices et les ½dèmes caractéristiques de la grossesse.
Pour vous aider à mieux les soulager, voici quelques astuces pratiques

- L’eau froide
L’utilisation du froid est conseillée par les professionnels de la santé. Des douches froides et régulières peuvent soulager les douleurs des jambes. Il suffit de commencer par les pieds et remonter aux cuisses en insistant sur les artères principales (veine saphène intérieure).
Un bain de pieds dans une bassine d’eau froide avec des sels de bain est aussi efficace pour réduire le gonflement des pieds.

- Une bonne alimentation
Une bonne santé résulte essentiellement d’une meilleure alimentation. Les fruits sont à privilégier à cause de leur haute teneur antioxydants qui permettent de soulager la paroi veineuse. Misez donc sur le citron, les myrtilles et le cassis pour la vitamine C. Pour les autres aliments, l’huile, les noix et les salades sont riches en vitamine E et en béta-carotène.

- Une médication appropriée
Suivant les conseils de votre médecin traitant, vous pouvez utiliser des pommades et des gélules pour vous aider à mieux soulager les douleurs sévères. Il existe également des chaussettes et des bas de contentions idéales pour réduire le degré de la douleur.

- Une literie adaptée
Il est bien connu que le fait de surélever le matelas et le pied de lit permet de réguler la circulation sanguine au niveau des jambes. Que ce soit des traversins, des coussins ou un véritable lit motorisé, il ne vous reste plus qu’à utiliser la solution adéquate pour en finir avec vos problèmes de jambes lourdes.